Une multitude d’originalités et de spécialités

Pour la 8ème édition du Old-Time-Jazz-Festival qui aura lieu les 1 et 2 juillet 2011 au centre de la ville de Bulle seront à l’affiche presque exclusivement des formations suisses des régions avoisinantes – ainsi que Louis Armstrong.

Les festivités du „New Orleans meets Bulle“ débuteront comme d‘habitude en début de soirée du vendredi avec les prestations de quelques 40 jeunes élèves de la classe Jazz du Conservatoire de Fribourg, qui présenteront en petites formations les morceaux appris durant l’année en cours. Ils seront suivis par différentes formations sur les deux des quatre scènes : Le “Dixieland Bull’s Band“ avec son légendaire virtuose du washboard, Istvan Varga, le “After Shave Jazz Band“ ainsi que le “Beat’s Dixie-Band“, formation de la partie alémanique du canton de Fribourg pour la première fois présente à Bulle, feront résonner leur rythmes pures du New Orleans et ceci le vendredi et samedi soir. Composés de musiciens régionaux et internationaux, le “G’bone Roots Quartet“ – Gilles Repond, accompagné de trois collègues belges – , et le “U&C Blues Band“ avec Christine Repond, son collègue de pianiste zurichois Urs Schlittler et deux Américains, se feront un grand plaisir de vous faire swinguer durant toute la soirée par leurs différents styles de Jazz non seulement pour un public averti, mais également pour les plus jeunes adeptes du Restaurant branché “Le Buro“. Deux orchestres endiablés se produiront durant la deuxième partie de la soirée sur la scène principale du Kiosque à musique. “The Glug Glug Five“, formation bernoise reconnue avec ses arrangements spéciaux passe pour être la formation Dixieland la plus rapide d’Europe et ceci depuis 20 ans. Le “Loverfield Jazzband“, formation venant de Liebefeld, faubourg de Berne, et qui fête ses 25 ans d’existence, remporta en 2007 le premier prix des “Swiss Jazz Award“ et se tailla ainsi un franc succès et devint le groupe le plus prisé en Suisse. Honneurs à Louis Armstrong En 2011, il y aura 40 ans que la légende du jazz – Louis Armstrong – disparaissait. Quoi de plus beau que de rendre hommage à ce personnage hors norme en créant une veritable ambiance de la musique New Orleans et de Satchmo à la Grand’Rue à Bulle. Le groupe “Harry’s Satchmo Four” avec la voix du Bernois Heinz Güntensberger, aussi appelé “Little Satchmo” ou “Louis Armstrong Le Blanc”, grâce à son timbre de voix, jouera exclusivement des pieces du grand génie du Jazz. La formation montreusienne “Riviera Jazz Quartet + One” disposent même de deux chanteurs imitant Louis Armstrong, mais se plait également à jouer les arrangements originaux de Béchet, Ellington ou de Luter. Le programme de cette édition du “New Orleans meets Bulle”, riche et multicolore, saura à nouveau charmer les amateurs avertis, les fans et tout autre personne, sensible au vieux jazz.

Recent Posts